Qu’est-ce que l’impro?

L’impro c’est cette faculté de pouvoir inventer et jouer à partir d’une situation, d’un mot, d’un personnage, une scène créée dans l’instant. C’est savoir rester à l’écoute de soi, de son imagination, de son émotion pour pouvoir utiliser ce potentiel au service d’une histoire. Enfin c’est cette disponibilité, cette écoute de l’autre pour créer ensemble un univers d’autant plus riche qu’il est né de la rencontre de plusieurs imaginations.

Finalités de l’improvisation théâtrale?

Elles sont nombreuses. L’improvisation permet aux participants (petits ou grands) de connaître et d’utiliser son imagination. De plus, ce travail apprend, à travers des règles simples, à respecter et à écouter l’autre. Enfin, l’impro englobe toutes les ‘bases théâtrales’ telles que l’espace, le corps, la voix…

l’impro, sous quelles formes?

Là aussi elles sont nombreuses puisque déclinables. Cela se passe sous forme d’ateliers hebdomadaires ou en stage ponctuel.

Pour les Enfants (de 9 à 12 ans) l’improvisation va servir de support de recherche à partir d’un univers choisi par eux. Ensuite commencera la phase d’écriture ( en partenariat avec l’intervenant) Enfin, au final, un ou des textes seront créés que les enfant travailleront comme une pièce de théâtre afin de produire leur spectacle.

Pour les Adolescents, selon le groupe cela servira soit à l’écriture de scènes, soit à une rencontre d’improvisation. Celle-ci consistant à faire se rencontrer deux groupes d’improvisateurs (de 5 à 7 personnes par groupe) sur scène. Un personnage sert de ‘maître de jeu’ et donne les sujets.

L’improvisation pourra donc être soit mixte( un ou des joueurs de chaque groupe jouent ensembles) ou comparée (un groupe après l’autre traite le sujet) Le nombre de joueur est déterminé au départ, de 1 à l’ensemble du groupe ou bien illimité) Le temps de jeu: de 45 secondes à 18 minutes. Le style: sans paroles, chanté, en rime, dramatique… et pour le sujet, tout est possible!

Le « maître de jeu » veille au respect du sujet mais aussi des règles ( respect, écoute, rudesse excessive…) si celles-ci ne sont pas respectées, il le stipule à travers une gestuelle précise que les improvisateurs connaissent. Ceci afin qu’ils puissent réagir immédiatement dans le jeu.

A la fin de chaque improvisation le public peut voter à main levée pour le groupe dont il aura le plus apprécié l’interprétation.

Pour les Adultes, la aussi cela dépendra du groupe. Le but étant quand même de les confronter à l’improvisation devant un public, c’est à dire sous la forme de rencontres d’improvisations. Par ailleurs, si d’autres groupes de travail sur l’improvisation existent, il sera d’autant plus intéressant de les faire se rencontrer.

La finalité étant qu’ils soient capables, sans connaître les autres participants mais en respectant les mêmes codes de jeu, de créer et de jouer ensemble.